Abdelkrim Benatiq à la 2ème session du Comité technique spécialisé de l’UA à Kigali

Abdelkrim Benatiq à la 2ème session du Comité technique spécialisé de l’UA à Kigali

Victoire marocaine sur le Polisario et ses commanditaires

Une délégation marocaine a pris part  vendredi  au Rwanda aux travaux de la 2ème session du  comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les migrations, les réfugiés et les personnes déplacées.
Présidée par le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, cette délégation comprenait  notamment l’ambassadeur du Maroc au Rwanda, Youssef Omani, ainsi que des représentants des différents secteurs gouvernementaux concernés.
Lors de cette session, la délégation marocaine est parvenue à avorter le complot et les manœuvres  du Polisario qui présidait la commission spécialisée des questions de la migration, de l’asile et du déplacement des personnes avant le retour du Maroc à l’Union africaine. En effet, la pseudo-Rasd ambitionnait de rester membre de cette commission  en briguant le poste de rapporteur de cette dernière.
Mais c’était compter  sans la détermination du Maroc  qui a argué que ce poste doit obéir au principe d’alternance entre les membres de l’Union africaine appartenant à la région du Maghreb.
Le Maroc a fini par avoir gain de cause dans cette nouvelle bataille diplomatique contre le Polisario et toutes ses réserves et propositions ont été incluses dans le projet du texte de loi relatif à la liberté de circulation  des personnes, et au droit de séjour et de stabilité qui doit prendre en considération la position géostratégique du Maroc.
Il est à souligner qu’à défaut de  consensus entre les ministres ayant participé  à cette session,  ledit projet sera soumis à la commission ministérielle exécutive à Addis-Abeba pour suite à donner; ce qui constitue en soi une première victoire sur celui qui se croyait chez lui puisque soutenu par une Algérie représentée par son ministre de la Justice.
Cette session s’est penchée sur l’un des axes fondamentaux du processus d’intégration continentale avec pour thème : «Promouvoir la migration et la libre circulation des personnes en Afrique». L’objectif de cette rencontre était de réévaluer et d’actualiser le cadre existant de la politique migratoire africaine  et d’apporter une contribution africaine aux consultations et réflexions en cours sur le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
H.T

Partager cet article