Clôture des travaux de la 5ème conférence mondiale des présidents de Parlements

Clôture des travaux de la 5ème conférence mondiale des présidents de Parlements

​Habib El Malki insiste sur la nécessité d’adopter une approche inclusive en faveur des immigrés

La 5ème conférence mondiale des présidents de Parlements, organisée pendant deux jours en Autriche par l’Union interparlementaire, a clôturé ses travaux jeudi.
Cette conférence, tenue à distance sous le thème « Les Parlements mobilisés pour un multilatéralisme plus efficace et pour la paix et le développement durable aux peuples et à la planète », a été marquée par des ateliers axés sur les Objectifs du développement durable d’ici 2030, les problématiques liées au climat et à la mobilité humaine.
Les débats ont porté aussi sur l’amélioration de la gouvernance par la réduction des écarts entre les Parlements et les peuples, l’instauration de systèmes économiques inclusifs et durables, ainsi que la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.
Au cours de sa participation à l’atelier sur la mobilité humaine, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a mis en avant l’approche proactive adoptée par le Royaume pour la régularisation de la situation des immigrés sur son territoire depuis 2014, notamment ceux issus des pays frères africains.
Habib El Malki a sous cet angle insisté sur la nécessité d’adopter une approche inclusive en faveur de cette catégorie, dans la perspective de son implication dans le processus de développement des pays d’accueil pour qu’elle ne soit pas perçue comme un fardeau pour la société, indique un communiqué de la Chambre.
Les travaux de la conférence ont été couronnés par l’adoption d’une déclaration dans laquelle les présidents de Parlements soulignent l’importance de la gestion multilatérale des crises internationales et du développement durable dans le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des Etats.
Lors de l’ouverture de la conférence mercredi, le président de la Chambre des représentants avait évoqué le rôle central que joue le Maroc dans la consolidation de la solidarité régionale avec les pays africains à travers des politiques pragmatiques, rappelant à cet égard l’initiative de S.M le Roi Mohammed VI en direction des pays africains pour endiguer la pandémie du coronavirus dans le continent ainsi que l’envoi, sur instructions du Souverain, d’aides médicales à 15 pays d’Afrique.

Partager cet article