Driss Lachguar : Il est nécessaire de doter les femmes des compétences scientifiques et d’encadrement

Driss Lachguar : Il est nécessaire de doter les femmes des compétences scientifiques et d’encadrement

Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a affirmé, lors d’une rencontre tenue lundi au siège central du parti à Rabat entre le Forum des fédérations canadiennes et la Commission de l’USFP chargée des affaires des femmes, de la jeunesse, de la parité et l’égalité des chances, que le renforcement des capacités des femmes doit être axé sur le fait de les doter des compétences scientifiques et d’encadrement, tout en se basant sur les nouveaux moyens de communication.
Il a ajouté que ce qui rassemble les femmes marocaines dans toutes les régions du Royaume, c’est la révolution numérique, appelant à la nécessité de leur donner des formations dans ce domaine et de leur permettre de disposer des capacités scientifiques et matérielles.
Le dirigeant ittihadi a également affirmé que l’USFP a, depuis sa création, accordé la priorité à la condition féminine et qu’il a été le premier à adopter les revendications des femmes et à défendre l’amélioration de leurs conditions. Il a également souligné le rôle prépondérant joué par les femmes iitihadies dans la défense des valeurs de modernité et de démocratie.
Le Forum des fédérations canadiennes et la commission de l’USFP ont paraphé une convention de coopération et de partenariat visant à permettre aux femmes de jouer pleinement leur rôle.
Le Forum a proposé une formation étalée sur plusieurs étapes, dont une étape principale réservée à la définition des priorités selon les régions du Royaume et l’organisation de rencontres pour ouvrir un débat sur l’avenir des femmes dans l’action politique.
Les femmes ittihadies ont discuté le projet de convention et présenteront un rapport au Premier secrétaire de l’USFP qui, à son tour, le transmettra au Bureau politique pour en débattre.
A.I

Partager cet article