Driss Lachguar : Le gouvernement appelé à prendre des décisions anticipatives courageuses

Driss Lachguar : Le gouvernement appelé à prendre des décisions anticipatives courageuses

Le secteur de la santé est une priorité capitale, d’où la nécessité pour le gouvernement de répondre de manière responsable et courageuse aux doléances des professionnels. Les propos de Driss Lachguar, Premier secrétaire de l’USFP sont sans ambages «Le gouvernement, selon lui, doit prendre des décisions anticipatives, en dépit de leurs coûts». 
Soulignant la teneur du message Royal adressé à l’occasion de la Journée nationale de la santé 2019, Driss Lachguar qui intervenait samedi devant la Commission préparatoire nationale du secteur de la mutuelle, n’a pas omis de rappeler l’appel du Souverain à entreprendre les réformes profondes et globales du système de santé, et ce par la promulgation des différents textes de loi relatifs au secteur. 
Bien que le Premier secrétaire ait mis en exergue les grands pas effectués par le Royaume au niveau du secteur de la santé, comme l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et le RAMED, le système de santé vit toujours au rythme de dysfonctionnements, nécessitant la conjugaison des efforts de la part des différents partenaires, en particulier les mutuelles, afin de promouvoir la prévoyance sociale et d’améliorer les conditions d’accès, dans le cadre de la justice spatiale. 
Dans ce contexte, Driss Lachguar a mis l’accent sur la philosophie de cette nouvelle phase que vit le parti, indiquant qu’il est nécessaire  d’adhérer aux questions sociales de sorte que l’organisation sectorielle soit un acteur citoyen, aussi bien au niveau de ses préoccupations qu’en ce qui concerne les questions nationales. «La sécurité et la stabilité ne peuvent avoir lieu sans consécration des valeurs de citoyenneté», a-t-il souligné. 
Rappelant dans ce cadre les événements qui prévalent dans plusieurs pays, le Premier secrétaire a souligné que l’USFP n’a cessé d’attirer l’attention du gouvernement et son parti majoritaire sur les différents développements successifs, à l’instar des socialistes espagnols qui étaient courageux, en dépit de leurs conditions politiques difficiles. 
 «S’appuyant sur une prise de conscience réelle de ce qui se passe dans un environnement alarmant, l’USFP a depuis longtemps insisté sur l’importance et la nécessité du dialogue social», indique Driss Lachguar, avant de souligner : «Nous n’avons  cessé de rappeler au chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani qu’il faut faire montre de patience pour créer l’entente, car l’entente entraîne la stabilité et la stabilité garantit la sécurité». 
Pour sa part, le coordinateur national du secteur de la mutuelle, Mohamed Abdelmoula, a indiqué que la création de cette coordination impulsera un nouveau souffle à ce secteur social vital, car ce dernier contribuera au partage des risques et permettra aux citoyens de bénéficier de ce droit constitutionnel avec des coûts raisonnables.
H.T

Partager cet article