Driss Lachguar, premier secrétaire de l’USFP, saisit l’Internationale socialiste à propos de la dérive terroriste du Polisario

Driss Lachguar, premier secrétaire de l’USFP, saisit l’Internationale socialiste à propos de la dérive terroriste du Polisario

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a adressé le 8 mai 2018 une lettre à George Papandreou, président de l’Internationale socialiste et à Luis Ayala, secrétaire général de celle-ci dans laquelle il les a informés des « derniers dérapages alarmants dans le dossier du Sahara marocain et plus précisément l’implication
irréfutable du front Polisario, membre consultatif de l’IS, dans des
manœuvres avec une organisation considérée terroriste». Il leur a
également demandé de « saisir
officiellement le président de notre comité d’éthique et de lui transmettre notre souhait de voir soumettre les faits exposés ci-dessus à un examen sérieux et approfondi, dans l’objectif de prendre les mesures nécessaires ».
Voici, par ailleurs, le texte intégral
de cette lettre.

Union Socialiste
des Forces Populaires
Bureau Politique
Réf : 55/18

Rabat le 8 Mai 2018
A l’attention de :

M. George Papandreou
Président de l’Internationale Socialiste

M. Luis Ayala
Secrétaire général de l’Internationale Socialiste

Chers camarades, chers amis,
Au nom des socialistes marocains, je tiens à vous faire part de ma sincère préoccupation concernant les dernies dérapages alarmants dans le dossier du Sahara marocain et plus précisément l’implication irréfutable du front Polisario membre consultatif de l’IS, dans des manœuvres avec une organisation considérée terroriste.
Les autorités marocaines ont pris le temps nécessaire pour étudier minutieusement l’ensemble des éléments relatifs à cette implication avant de prendre, en toute responsabilité, la décision adéquate.
En effet, le Maroc dispose aujourd’hui de données précises ainsi que de preuves tangibles, concernant le soutien politique, médiatique et militaire fourni par l’organisation du Hezbollah aux milices du Polisario, avec la complicité de l’Iran.
A ce titre, et sans m’étendre dans les détails des faits reprochés, j’attire votre attention sur trois éléments tangibles de cette implication.
Le premier concerne l’encadrement militaire du Polisario par le Hezbollah. Des experts en explosifs et des encadrants militaires du Hezbollah ont effectué des visites dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien et ont participé à des  entraînements du Polisario aux combats urbains, aux guérillas et à la constitution de commandos.
Le deuxième élément concerne le transfert d’une cargaison d’armes par des leaders du Hezbollah aux milices du Polisario. Il s’agit de missiles sol-air Strela, de ‘Sam 9’ et ‘Sam 11’.
Le troisième élément est qu’un fonctionnaire de l’ambassade d’Iran en Algérie a facilité l’organisation de ces opérations ci-dessus et plus généralement la mise en relation des protagonistes et la tenue de leurs réunions à Tindouf.
Il convient de rappeler chers camarades, que le Hezbollah est placé sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis, de l’Australie, de l’Union européenne, du Conseil de coopération du Golfe, du Parlement européen et de la Ligue des pays arabes.
Au cours de sa visite effectuée le 1er mai à Téhéran, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale marocain, Nasser Bourita, a présenté au ministre iranien des Affaires étrangères, Jawad Darif, les éléments précédemment cités ainsi que les preuves dont dispose le Maroc. L’Iran n’ayant pu les réfuter, le Maroc a choisi de rompre ses relations bilatérales.
Chers camarades, l’USFP membre actif et engagé de l’IS, tout en dénonçant fermement cette dérive terroriste du Polisario, tient à attirer votre attention sur ses graves conséquences mettant sérieusement en péril la sécurité, la stabilité et l’intégrité territoriale du Maroc, ainsi que la paix dans la région.
Au nom des valeurs de paix, de sécurité et de démocratie, que nous partageons tous, je vous prie de bien vouloir saisir officiellement le président de notre comité d’éthique et de lui transmettre notre souhait de voir soumettre les faits exposés ci-dessus à un examen sérieux et approfondi, dans l’objectif de prendre les mesures nécessaires à l’égard d’un membre qui entretient une parfaite collaboration avec une organisation terroriste, et qui ne cesse de se moquer des principes de la charte d’éthique de notre prestigieuse organisation.
Je reste à votre entière disposition pour tout complément d’information et je vous prie d’accepter mes salutations fraternelles.

USFP
Le Premier Secrétaire
Signé : Driss Lachguar

Partager cet article