Fin des travaux du Conseil de l’Internationale Socialiste

Fin des travaux du Conseil de l’Internationale Socialiste

La délégation de l’USFP déjoué les manœuvres des adversaires de l’intégrité territoriales du Maroc
L’USFP élue au Comité d’éthique et confirmée dans les comités thématiques et régionaux

Le Conseil de l’Internationale Socialiste (IS) a terminé ses travaux mercredi 12 juillet dans la soirée en adoptant un certains nombres de résolutions notamment sur les questions de climat et de réfugiés et n’a fait aucune allusion au conflit du Sahara.
À ce sujet, le représentant du Polisario à New York a pris la parole pour évoquer un certains nombres de mensonges habituels tels que la prétendue colonisation, ou l’exploitation des ressources ou encore les tribunaux militaires etc.
Le représentant de l’USFP, Abdessalam Eddebarh,  a rétabli les vérités dans son discours en faisant référence aussi bien au dernier rapport du Secrétaire Général des Nations Unies: nécessite de procéder au recensement des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, appel à l’Algérie pour faciliter la recherche d’une solution politique mutuellement acceptée; qu’au rapport de la mission de l’IS dans la région (Rabat, Laayoune, Tindouf) en 2015 qui évoque les conditions de création du Polisario et ses liens avec l’Algérie, la défection d’anciens responsables fondateurs du Polisario, les rencontres avec les chefs de tribus et les conditions de vie paisible des citoyens à Laayoune versus la grande précarité et la détresse que vivent les saharawis séquestrés à Tindouf.
Le représentant de l’USFP a également insisté sur la situation déplorable des droits de l’homme dans les camps et les affrontements entre les bandes de trafiquants de tout genre. À ce titre il a déploré le détournement de l’aide internationale par le Polisario attesté par des rapports de l’Union Européenne. Enfin, le représentant de l’USFP a confirmé l’engagement  de notre parti à œuvrer en faveur d’une résolution pacifique et politique de ce conflit artificiel.
Le représentant du Polisario a essayé de faire rédiger un projet de résolution composé d’un tissu de mensonges. La délégation USFP a mené des négociations ardues ce qui a permis de faire retirer le projet de résolution dans sa globalité.

Par ailleurs, l’USFP a été élue pour le deuxième fois consécutive membre du Comité d’Ethique, organe qui statue sur les demandes d’adhésion des partis à l’Internationale Socialiste. L’USFP est également membre du Comité Afrique, du Comité Méditerranée et du Comité sur la Migration.

En outre et en marge du Conseil la délégation USFP composée de Abdessalam Eddabbarh et Khaoula lachguar a eu des échanges constructifs avec le leadership de l’IS (le président George Papandreou et le secrétaire général Luis Ayala) ainsi que les délégations de différents pays notamment africains, latinos américains et européens.

Photos avec George Papandreou (president de l’IS) et avec Juliao Mateus Paulo ( SG du MPLA angolais)

Partager cet article