Habib El Malki reçoit la nouvelle ambassadrice du Canada à Rabat

Habib El Malki reçoit la nouvelle ambassadrice du Canada à Rabat

Nell Stewart loue la solidarité du Maroc avec les pays africains et le Liban

L’ ambassadrice du Canada à Rabat, Nell Stewart, s’est félicitée de l’esprit de solidarité dont le Maroc a fait preuve à l’égard des pays africains pour faire face à la pandémie du coronavirus, ainsi qu’avec le Liban après l’explosion survenue à Beyrouth. La diplomate a fait cette déclaration au cours d’un entretien mardi avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, lors d’une visite de courtoisie après son accréditation en tant que nouvelle ambassadrice de son pays dans le Royaume. Mettant en avant l’importance des relations avec le Maroc, Nell Stewart a souligné « la volonté commune » de promouvoir la condition de la femme et de coordonner les actions à l’échelle internationale sur de nombreux dossiers, tout en rappelant la présence d’une grande communauté marocaine au Canada. Sur un autre volet, l’ambassadrice a indiqué que le Parlement canadien a récemment créé un groupe d’amitié parlementaire entre les deux pays, composé des représentants des différents partis politiques. Elle a relevé à cet égard l’importance de renforcer les relations de coopération entre les deux institutions législatives. Le président de la Chambre des représentants a, de son côté,salué les relations de coopération unissant les deux pays ainsi que leur partenariat stratégique,se félicitant de la sage position du Canada concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume. Il a en outre souligné que les deux pays partagent les mêmes valeurs relatives à l’égalité des sexes, à la consolidation du choix démocratique et au renforcement de l’édification institutionnelle. Dans ce contexte, Habib El Malki a passé en revue l’évolution de la voie constitutionnelle et démocratique dans le Royaume depuis l’indépendance, ainsi que les grandes réformes menées sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, lesquelles ont été couronnées par l’approbation par le peuple marocain de la Constitution de 2011. La Constitution du Royaume, a-t-il rappelé, accorde de larges prérogatives au Parlement, reflétant le principe de la séparation des pouvoirs, instaurant l’égalité entre l’homme et la femme, et modernisant un certain nombre d’instances concernées par la bonne gouvernance. « Une telle évolution reflète les aspirations du peuple marocain à édifier un Etat démocratique où le droit et la loi prévalent en harmonie avec l’identité marocaine distincte », a-t-il poursuivi. Au niveau parlementaire, il a exprimé la ferme volonté de consolider les liens de coopération entre les institutions législatives des deux pays, ajoutant que « la diplomatie parlementaire contribue à la consolidation des relations avec les pays amis, et le Canada est considéré comme un partenaire distingué du Royaume ».

 

Libé

Partager cet article