Habib El Malki reçoit son homologue libyen

Habib El Malki reçoit son homologue libyen

Aguila Saleh : L’accord sur les postes de souveraineté est un pas important vers la réalisation de progrès sur les autres volets

L’ accord sur les postes de souveraineté en Libye représente un pas important en avant pour obtenir des progrès sur les autres volets, a affirmé dimanche le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Saleh. Lors d’une rencontre conjointe avec la presse à l’issue d’un entretien à Salé avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le responsable libyen a souligné que « les frères libyens se sont rencontrés au Maroc et sont parvenus à des solutions, y compris un accord sur les postes de souveraineté qui constitue un pas significatif à même de faciliter les autres volets ». Il a également évoqué l’accord sur un cessez-le-feu permanent en Libye conclu il y a deux jours, de même que l’ouverture du trafic aérien. Le président de la Chambre libyenne des représentants a, par la même occasion, exprimé sa profonde gratitude à S.M le Roi Mohammed VI pour son rôle et ses efforts en vue de parvenir à un règlement de la crise libyenne. Habib El Malki a, de son côté, affirmé que le rapprochement des vues des parties libyennes a permis de réaliser un certain nombre d’acquis, relevant que « sans doute, de nouveaux rounds auront lieu pour traduire ces acquis dans les faits ». Il a rappelé la signature, au début de l’été, d’un mémorandum d’entente entre les Chambres des représentants du Maroc et de la Libye, une démarche révélatrice, selon lui, « de la volonté politique et populaire pour engager un dialogue continue entre les frères libyens, mais aussi avec les députés marocains ». Ce mémorandum laisse grande ouverte la porte pour insuffler une nouvelle dynamique à la diplomatie parlementaire entre les deux pays, a-t-il dit. Aguila Saleh avait eu, samedi, des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Partager cet article