Habib El Malki s’entretient avec la directrice MENA de la Fondation Westminster pour la démocratie

Habib El Malki s’entretient avec la directrice MENA de la Fondation Westminster pour la démocratie

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a souligné que le programme de coopération avec la Fondation Westminster pour la démocratie (WFD) reflète la solidité des relations entre les Parlements marocain et britannique.
Lors d’entretiens avec la directrice régionale MENA de la Fondation Westminster pour la démocratie, Dina Melhem, sur les relations de coopération entre la Chambre des représentants et la WFD, Habib El Malki a salué le bilan relatif au programme de coopération entre les deux parties, estimant que le niveau de cette coopération « reflète la solidité des relations entre les deux pays ».
Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné que ce programme s’inscrit dans le cadre du développement de la pratique parlementaire à la Chambre des représentants dans des domaines essentiels tels que l’évaluation des politiques publiques, le contrôle des finances publiques et l’appui à la participation féminine dans les actions parlementaire et politique.
Il a, également, passé en revue un certain nombre de chantiers ouverts actuellement par la Chambre des représentants et qui peuvent être accompagnés par des programmes de coopération avec la WFD comme, en particulier, la création du Centre parlementaire de recherches et d’études, le projet de la chaîne parlementaire ainsi que le chantier relatif à la valorisation du capital humain de la Chambre.
Dina Melhem a, pour sa part, affirmé que le Maroc est parmi les pays prioritaires avec lesquels la Westminster Foundation For Democracy souhaite renforcer les relations de coopération, indiquant, dans ce sens, que les relations maroco-britanniques se consolident de jour en jour.
« La fondation ambitionne de s’inspirer de son expérience de coopération avec la Chambre des représentants pour de futurs programmes avec d’autres pays de la même région », a-t-elle fait observer.
Créée au Royaume-Uni en 1992, la WFD est un organisme public visant à promouvoir les institutions démocratiques à l’étranger.

Partager cet article