Habib El Malki s’entretient avec le président de la Commission des droits de l’Homme au Parlement européen

Habib El Malki s’entretient avec le président de la Commission des droits de l’Homme au Parlement européen

www.libe.ma

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s’est entretenu lundi à Rabat avec le président de la Commission des droits de l’Homme au Parlement européen, Pier Antonio Panzeri, actuellement en visite de travail au Maroc.
Au cours de cette entrevue, à laquelle a pris part le président de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, Abderrahim Atmoun, les deux parties ont passé en revue plusieurs questions relatives à la culture des droits de l’Homme au Maroc, indique un communiqué de la Chambre des représentants.
Habib El Malki a mis en avant les progrès importants réalisés ces dernières années au Maroc en matière des droits de l’Homme qui ont été consolidés dans la Constitution de 2011, notant que le Maroc est désormais un exemple en matière de respect des droits de l’Homme, lesquels constituent des piliers de la stabilité et de la sécurité.
Il a notamment passé en revue les efforts déployés par le Royaume dans le domaine des législations en vue de protéger et promouvoir les droits de l’Homme, relevant que ce chantier reste ouvert, la construction de l’Etat de droit étant un processus de longue haleine. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont échangé les vues sur plusieurs questions intéressant la société marocaine, en particulier «l’intérêt qui devrait être porté à tout ce qui a trait à l’avortement, aux conditions des détenus dans les établissements pénitentiaires, à la question de la peine capitale et à l’enfance marocaine», ajoute la même source.
Au terme de cette entrevue, les deux parties ont convenu de tenir des réunions régulières pour échanger les idées et faire le bilan des réalisations en matière des droits de l’Homme au Maroc, indique le communiqué, faisant état de prochaines visites au Maroc d’une délégation de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, le 18 juillet, et d’une délégation de la commission des droits de l’Homme, début 2018.
Le même jour, Habib El Malki a eu des entretiens à Rabat avec le directeur exécutif de la Fondation Westminster pour la démocratie (WFD), Anthony Smith, en visite de travail au Maroc.
Lors de cette entrevue, il s’est dit satisfait du partenariat instauré depuis des années entre la Chambre des représentants et la Fondation, qui a conduit à la réalisation d’importants progrès en matière de renforcement des capacités de l’institution législative, en lui permettant de tirer profit des expériences parlementaires internationales dans les domaines de législation, de contrôle de l’action gouvernementale et de l’évaluation des politiques publiques, indique un communiqué de la Chambre des représentants.
Habib El Malki a mis en avant les grands défis auxquels fera face la Chambre des représentants lors des prochaines années et qui nécessitent l’amélioration de son action, le renforcement de son ouverture sur la société et la consolidation de la présence des femmes et des jeunes au Parlement, outre la valorisation des ressources humaines, précise le communiqué.
De son côté, Antony Smith a salué le niveau de partenariat entre la Chambre des représentants et la Fondation, qui constitue un modèle pour d’autres Parlements s’intéressant à l’expérience marocaine, passant en revue les progrès réalisés et les axes de travail envisagés pour les années à venir. Il a aussi souligné que le programme de coopération entre les deux parties est conforme aux besoins de la Chambre des représentants selon ses priorités, et reflète l’excellence des relations entre les Parlements marocain et britannique.
Cette entrevue a été marquée par la présence de la directrice régionale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et l’Asie de la WFD, Dina Melhem, et de la responsable du bureau de Rabat de la Fondation, Fatiha Ait Oulaid.

Partager cet article