Pour l’USFP, il est primordial d’aller de l’avant dans le traitement des dossiers politiques, économiques, sociaux, éducatifs et culturels et de dépasser le gel que connaît le dialogue social

Pour l’USFP, il est primordial d’aller de l’avant dans le traitement des dossiers politiques, économiques, sociaux, éducatifs et culturels et de dépasser le gel que connaît le dialogue social

Le bureau politique de l’USFP a tenu, jeudi 7 septembre, une réunion consacrée aux derniers développements politiques et sociaux ainsi qu’à d’autres questions d’ordre organisationnel.
Après l’exposé présenté par le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, et l’examen des questions inscrites à l’ordre du jour, le Bureau politique  annonce ce qui suit :
1- L’USFP s’engage à aller de l’avant dans le traitement  des dossiers  politiques, économiques, sociaux, éducatifs et culturels tels que préconisé par le programme gouvernemental en vue de surmonter toutes les difficultés et relever tous les défis. Cela exige de toutes les composantes de placer l’intérêt de la nation au-dessus de toutes les considérations qui pourraient nuire à la situation  et constituer une entrave au développement  économique et social attendu par le peuple marocain.
Le Bureau politique  confirme la volonté de l’USFP de poursuivre sa participation et son soutien à cette expérience aux niveaux  gouvernemental, parlementaire, médiatique et partisan tout en estimant  que notre pays est appelé  à faire de grands pas en avant pour la réalisation des réformes   nécessaires  et venir à bout des entraves  qui empêchent le développement et la prospérité du pays.
2- Le Bureau politique exprime sa profonde préoccupation quant à la situation sociale en raison du gel du dialogue social avec les différents partenaires sociaux  et de l’absence depuis 6 ans  de tout accord contractuel, ce qui a eu un sérieux impact sur les salaires de la classe ouvrière. En parallèle,  le pouvoir d’achat  de la population a baissé à cause de l’augmentation des prix des produits de première nécessité  et des services, entres autres, outre  la situation alarmante  que connaîssent les secteurs de la santé, l’enseignement, le transport et la protection sociale.
3-    Le Bureau politique a entamé des réunions avec les responsables de tous les secteurs partisans  et avec les deux Groupes socialistes à la Chambre des représentants, l’Organisation socialiste des femmes ittihadies et la Chabiba Ittihadia. De même qu’il a constitué une commission préparatoire de la rencontre avec les élus ittihadis dans les conseils communaux et régionaux.  Le Bureau politique procédera également à l’établissement de l’agenda des réunions des commissions internes du parti. Tout cela s’inscrit dans le cadre des préparatifs pour  la rentrée politique et sociale, de la poursuite de la mise en œuvre du programme adopté lors du Xème Congrès ainsi que la mise en place d’un plan d’action qui sera présenté lors de la prochaine réunion du Conseil national.

Partager cet article