Les moyens d’approfondir les relations bilatérales au centre d’une réunion entre Habib El Malki et Bilaibhan Sampatisiri

Les moyens d’approfondir les relations bilatérales au centre d’une réunion entre Habib El Malki et Bilaibhan Sampatisiri

Entretiens maroco-thaïlandais à Rabat

Les moyens de promouvoir les relations entre les Maroc et la Thaïlande dans divers domaines ont été lundi à Rabat au menu des entretiens du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, avec la présidente de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale de Thaïlande, Bilaibhan Sampatisiri.
Lors de cette entrevue tenue en présence de Youssef Gharbi, président de la commission des Affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger, Habib El Malki a salué la qualité des relations excellentes d’amitié qui unissent depuis plusieurs décennies le Royaume du Maroc et le Royaume de Thaïlande, soulignant l’importance de la visite de la délégation parlementaire thaïlandaise pour promouvoir davantage les liens bilatéraux.
Il s’est également félicité de la position de la Thaïlande sur le dossier du Sahara marocain qui « constitue une question centrale pour le peuple marocain », exprimant le souhait de hisser le niveau des relations entre les deux pays dans l’optique d’une complémentarité plus poussée, d’autant plus que les opportunités de coopération sont indéniables dans les domaines du commerce, du tourisme, de la culture et de l’éducation.
Au volet parlementaire, le président de la Chambre des représentants a rappelé la demande présentée par le Parlement marocain afin d’obtenir le statut d’observateur au sein de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA). Une telle perspective devrait favoriser un plus grand rapprochement entre le Maroc et les Etats membres de l’Assemblée et permettra au Royaume de mieux s’ouvrir sur cette région stratégique.
La présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale de Thaïlande a de son côté apporté son soutien à la demande du Parlement marocain d’adhérer en tant qu’observateur de l’AIPA, en affirmant que les deux Etats entretiennent des relations très étroites. Elle s’est, en outre, félicitée de l’octroi par le Maroc de plusieurs bourses à des étudiants thaïlandais afin qu’ils puissent poursuivre leurs études dans le Royaume.
Elle a également mis en avant les perspectives prometteuses qui s’offrent pour la coopération bilatérale dans divers domaines et a transmis, par la même occasion, une invitation adressée à Habib El Malki par le président de l’Assemblée nationale afin d’effectuer une visite de travail en Thaïlande pour des entretiens sur les moyens et les perspectives de renforcement des relations bilatérales.
La présidente de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale de Thaïlande, Bilaibhan Sampatisiri, a, par ailleurs, souligné le même jour à Rabat la nécessité de donner une nouvelle impulsion aux relations parlementaires entre la Thaïlande et le Maroc par le biais des deux groupes d’amitié liant les institutions législatives, appelés à mettre en œuvre des programmes d’action communs.
Lors de ses entretiens avec Abdelhamid Souiri, vice-président de la Chambre des conseillers et président du groupe d’amitié maroco-thaïlandais dans la même Chambre, elle a exprimé sa « grande fierté » de sa visite qu’elle effectue dans le Royaume à la tête d’une délégation parlementaire thaïlandaise afin d’approfondir la coopération institutionnelle entre les Parlements des deux pays.
La présidente de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale de Thaïlande a appelé à explorer les moyens susceptibles de hisser davantage les relations bilatérales, en particulier sur les plans économique et commercial, sachant que les deux pays regorgent de potentialités et de capacités dans divers domaines, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.
Pour sa part, Abdelhamid Souiri a salué la qualité des relations d’amitié et de coopération entre le Maroc et la Thaïlande, basées sur les valeurs de tolérance, de complémentarité et de respect mutuel, ainsi que sur la convergence de vues autour des questions d’intérêt commun, tout en exprimant le souhait de voir cette visite contribuer à resserrer les relations bilatérales dans différents domaines au service des intérêts des deux peuples.
Dans ce cadre, il a appelé à tirer profit des opportunités offertes de part et d’autre afin de revigorer les relations économiques et commerciales et ce, conformément aux ambitions et aspirations des deux parties, tout en se félicitant du rôle du groupe d’amitié parlementaire pour donner un nouveau souffle à la coopération entre les deux institutions législatives.
Il a en outre souligné l’importance de favoriser l’échange de visites et d’expertises, mais aussi l’intensification des concertations entre les deux institutions parlementaires au sein des différentes institutions régionales et internationales, mettant en avant la position constante du Royaume de Thaïlande en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc.

Des relations appelées à se développer davantage

Le Maroc et la Thaïlande entretiennent depuis plusieurs années des relations d’amitié et de coopération à plusieurs niveaux. En 2017, le commerce bilatéral a représenté en valeur 150 millions de dollars.
Sur la période allant de janvier à juillet 2018, le commerce total entre les deux pays a atteint 100 millions de dollars, ce qui représente une progression de 12% par rapport à la même période de l’année dernière.
Avec pareille croissance, le commerce bilatéral pourrait atteindre les 170 millions de dollars d’ici la fin de l’année.
Les principaux produits importés du Maroc sont, entre autres, les vêtements, les produits de la mer réfrigérés et congelés, les circuits intégrés électriques.
Dans l’autre sens, la Thaïlande exporte principalement, vers le Maroc, des automobiles et des pièces détachées, des réfrigérateurs, des fibres synthétiques, des climatiseurs et du riz.

Partager cet article