Pour une politique sécuritaire conforme à la Constitution

Pour une politique sécuritaire conforme à la Constitution

Maître Amam Choukrane, tête de liste des jeunes de l’USFP, explique dans cette vidéo les mesures de l’USFP dans les domaines de la sécurité et de la justice.

Pour l’USFP, la sécurité est la colonne vertébrale de toute réforme. L’instabilité et le sentiment d’insécurité sont des entraves au développement et à la vie… L’USFP considère qu’il est primordial de lutter contre la criminalité en proposant des mesures spécifiques, et notamment le renforcement de la sécurité dans les espaces et institutions publiques à travers la systématisation de l’utilisation des caméras de surveillance. L’USFP propose également la mise en place de polices locales pour soutenir le travail sur le terrain de la police nationale. Le tout dans le cadre d’une politique sécuritaire conforme à la constitution.

Concernant la réforme de la justice, il y a eu une focalisation sur les juges alors que la justice est un ensemble avec d’autres intervenants : les avocats, les notaires, les greffiers, les experts, les huissiers, qui, avec les juges, veillent à la bonne marche de la justice.

L’USFP est consciente que la réforme de la justice ne peut se limiter à ce qui est matériel, avec l’augmentation des salaires des juges et la numérisation des tribunaux. La réforme doit être globale. Elle doit concerner aussi la formation professionnelle des différentes professions de la famille de la justice. Elle doit également consister en l’actualisation de nos lois à l’évolution de la société.

Partager cet article