Réorganisation des directions provinciales des Cours d’appel

Réorganisation des directions provinciales des Cours d’appel

Une circulaire de Mohamed Benabdelkader appelle à la création d’ unités de gestion financière, logistique, d’information et des ressources humaines

Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, a appelé les directions provinciales des Cours d’appel à créer des unités de gestion des ressources humaines, financières, logistiques et d’informations et à veiller à leur mise en œuvre. Dans une circulaire autour de « la gouvernance gestionnaire des directions provinciales » adressée aux directeurs provinciaux des Cours d’appel, il a mis en avant le rôle que jouent ces administrations en vue d’assurer la mise en œuvre optimale de la stratégie du ministère visant à offrir les moyens à même de réaliser les projets programmés, relevant l’impératif de se conformer aux dispositions qui concernent les domaines d’intervention des directions. Concernant la gestion du budget sur la base des programmes contractuels, la publication a appelé à l’organisation de dialogues en matière de gestion avec les responsables judiciaires et administratifs ainsi que la direction centrale pour identifier les besoins, obtenir les ressources nécessaires et élaborer des propositions du budget alloué à la circonscription judiciaire en coordination avec les responsables judiciaires et administratifs, outre l’élaboration des programmes contractuels selon la stratégie et les priorités du ministère. S’agissant des marchés publics, la circulaire a insisté sur l’importance d’adopter le principe de la préférence nationale en donnant la priorité aux offres présentées par les entreprises nationales, les coopératives, les unions de coopératives et les auto-entrepreneurs. Au volet de la gestion des biens, elle a mis l’accent sur la mise à jour de l’inventaire des biens immobiliers bâtis et non bâtis relevant des circonscriptions judiciaires tout en vérifiant leur sécurité administrative. Pour ce qui est de la gestion des ressources humaines, le document insiste sur l’élaboration du plan dédié à la détermination du déficit quantitatif et qualificatif des ressources humaines de la circonscription judiciaire et d’un plan régional pour la formation continue en coordination avec les responsables administratifs et judiciaires dans les tribunaux de la circonscription, entre autres. Ladite circulaire s’est également attardée sur le domaine de la gestion des systèmes d’information, appelant à cet égard à veiller sur la mise en œuvre d’une stratégie pour la sécurité des systèmes d’information en coordination avec le responsable en la matière au ministère de la Justice. L’accent a aussi été mis sur le domaine de la gestion des archives, appelant à offrir les moyens logistiques nécessaires pour le transfert des archives des tribunaux aux centres régionaux afin de les conserver. Pour les directions qui disposent de centres régionaux, il est primordial de leur offrir les équipements nécessaires pour le traitement de ces archives, relève le document. La circulaire a, par ailleurs, plaidé en faveur d’une bonne communication, soulignant l’importance de la gestion de la santé et de la sécurité, à travers le diagnostic de la situation sanitaire au sein des tribunaux relevant de la circonscription de la Cour d’appel.


Libé

Partager cet article