Réunion du bureau politique de l’USFP

Réunion du bureau politique de l’USFP

Le bureau politique de l’USFP a tenu, samedi à Casablanca, une réunion d’urgence, et ce juste après la visite effectuée par une délégation conduite par le Premier secrétaire, Driss Lachguar, au foyer du Moujahid Abderrahmane El Youssoufi, pour le féliciter de la décision Royale de baptiser de son nom la promotion 2019 des lauréats des grandes écoles militaires et paramilitaires. 
Dans son exposé en l’occasion, le Premier secrétaire a estimé que l’initiative Royale de baptiser la dernière promotion des grandes écoles militaires et paramilitaires du nom de Abderrahmane El Youssoufi constitue une fierté pour les Ittihadi(e)s et l’ensemble des Marocains, et qu’elle est porteuse de messages forts et de dimensions allant dans le sens de l’édification d’un Maroc moderne. 
Dans son intervention, il s’est également arrêté sur les différents points contenus dans le discours Royal de la Fête du Trône et a réitéré, par la même, que la teneur du discours de l’USFP en a été au centre du contenu, que ce soit concernant le bilan des acquis, ou la définition des dysfonctionnements qui se répercutent négativement sur la situation sociale et nécessitent un plan d’action pour la prochaine décennie. 
Par ailleurs, le Bureau politique a tenu à saluer l’initiative de Royale de baptiser la promotion des nouveaux officiers du nom de Abderrahmane El Youssoufi, considérant qu’il s’agit là d’une étape historique importante dans l’édification du Maroc moderne. 
Le Bureau politique a passé en revue le contenu du discours Royal, soulignant sa transparence et sa clarté quant aux réalisations accomplies durant les deux dernières décennies et au diagnostic du déficit enregistré sur le plan social. 
Les membres du Bureau politique ont débattu de tous ces aspects ; lesquels préoccupent les Ittihadi(e)s et qui l’ont d’ailleurs exprimé dans leurs résolutions organisationnelles et leurs plaidoyers politiques, législatifs et médiatiques. Partant du fait de la défense de la modernisation de la société en vue de l’édification d’un Etat moderne dans ses volets de développement relatifs à l’économie, la politique, la société, la culture et le savoir. 
Le Bureau politique a également affirmé que le fait de renforcer ces volets et d’œuvrer à ce qu’ils se complètent dans une structure forte, ne peut se faire sans la mise en place d’un nouveau plan de développement qui mettra fin aux disparités sociales et spatiales et accélérera l’efficacité et l’éthique institutionnelle dans un esprit de responsabilité et de citoyenneté. Il a appelé à poursuivre l’ouverture productive et à se projeter dans l’avenir avec une action sérieuse visant à placer le Maroc au rang des pays développés. 
Le Bureau politique a considéré que le combat des Ittihadies et des Ittihadis est un combat entre le conservatisme et la modernité. 
Dans ce cadre, il a appelé toutes les militantes et tous les militants à l’adhésion totale au contenu du discours Royal, à la mobilisation pour le mettre en œuvre vu qu’il constitue un programme d’orientation pour le décollage, basé sur l’amélioration des services sociaux, l’édification d’un Etat fort, juste, solidaire, et distingué dans son environnement régional. 
Le Bureau politique a, par ailleurs, analysé la situation politique, économique, sociale et culturelle au Maroc,  soulignant que l’étape actuelle nécessite davantage de vigilance, d’action et de présence et abordant toutes les missions du parti lors de la prochaine rentrée politique.

Partager cet article