Travaux du Xème Congrès et relations internationales de l’USFP

Travaux du Xème Congrès et relations internationales de l’USFP

En marge des travaux du Xème Congrès de l’USFP, deux conférences ont été organisées par la commission des affaires étrangères du parti, l’une à propos de la diplomatie parlementaire animée par Abdelouahed Radi et l’autre sur la situation politique actuelle au Maroc animée par Habib El Malki.

En présence des invités internationaux de l’USFP, Abdelouahed Radi a exposé l’histoire de la problématique du Sahara et a explicité la position du Maroc et sa contribution positive à la résolution de ce problème. Habib Elmalki a quant à lui fait un exposé des évènements politiques au Maroc depuis le vote de la nouvelle constitution.

Emmanuel N’Goulou du Parti Socialiste Démocrate (PDS) du Benin a estimé que les discussions avec les camarades socialistes étaient riches et ont permis de mieux comprendre « la problématique du Sahara au niveau du Maroc, au niveau de l’Union Africaine et au niveau des Nations-Unies ». Domingos Simoes Preira du Parti PAIGC de Guinée Bisau a estimé de son côté que « la participation au Xème Congrès de l’USFP a permis de mieux connaitre certains détails sur l’histoire et sur la situation politique interne et internationale du Maroc. Enfin, Mustapha Ben Jaafar, secrétaire générale du parti Ettakatol tunisien, s’est quant à lui félicité du retour du Maroc à l’Union Africaine.

Plus généralement, les 25 participants internationaux représentaient 17 organisations et partis de différents pays arabes, africains et européens, dont la Suède, l’Espagne, le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Palestine, la Tunisie et la Lybie, ainsi que l’Internationale Socialiste et l’Alliance Progressiste. Les différents participants ont exprimé leur admiration de l’organisation et ont insisté sur l’importance du contenu des deux conférences. Ils se sont particulièrement félicités de l’entrée de l’USFP au gouvernement et de sa présidence de la Chambre des représentants.

Partager cet article