Le Bureau politique de l’USFP déplore le décès du militant et dirigeant ittihadi Mohamed El Haloui, survenu samedi 25 juillet suite à une longue maladie.
Le défunt s’était engagé, depuis son jeune âge, dans le mouvement ittihadi et a été l’un des dirigeants historiques de l’UNEM qu’il a présidée entre 1963 et 1966, période caractérisée par les procès politiques contre les opposants de la gauche et notamment ittihadis, les arrestations et les liquidations physiques. Tout le monde se rappelle les positions fermes du regretté pour préserver l’indépendance de l’UNEM et ses orientations.
Mohamed El Haloui est connu pour son engagement, son militantisme, son éloignement des feux de la rampe, sa probité et sa défense de la démocratie et de la justice.
Les militants se rappellent son extraordinaire capacité d’écoute, sa qualité de rassembleur de toutes les forces vives, ainsi que sa capacité et son ouverture au dialogue avec tout le monde.
Mohamed El Haloui a été un avocat modèle et un homme fidèle dans ses relations humaines à tel point qu’il est resté, malgré son état de santé, au chevet de son ami et compagnon de lutte feu Si Abderrahmane El Youssoufi lors de ses derniers jours.
En cette douloureuse circonstance, le Bureau politique de l’USFP présente ses sincères condoléances à sa femme et à ses enfants et implore le Tout-Puissant de l’avoir en Sa sainte miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique