Décès d’Abderrahmane El Youssoufi – lettres de condoléances du parti socialiste belge et de l’Institut national démocratique

Décès d’Abderrahmane El Youssoufi – lettres de condoléances du parti socialiste belge et de l’Institut national démocratique

La lettre de condoléances du parti socialiste belge…

« Monsieur le Premier secrétaire,
C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de notre camarade Abderrahmane El Youssoufi, ancien Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires.
Les témoignages ont afflué pour dire combien il avait marqué de ses engagements politiques et humanistes l’histoire de son pays.
En ma qualité de Président du Parti socialiste belge, je tenais à rendre hommage à cette figure progressiste du Maroc, qui porta fermement nos valeurs tout au long de sa vie.
Bien que son combat pour les droits humains, mené depuis son plus jeune âge, l’ait conduit en prison puis en exil, il n’aura eu de cesse, tout au long de sa vie, de défendre la liberté, la justice et de se battre pour les plus vulnérables.
Sa disparition marque fortement votre parti et ses membres, notre famille politique dans son ensemble mais aussi, plus largement, le peuple marocain.
Présent à vos côtés dans ce moment difficile, je souhaite adresser à la famille et aux proches de notre camarade, ainsi qu’aux militants de l’USFP et à vous-même, Monsieur le Premier secrétaire, mes sincères condoléances.
Veuillez agréer, Monsieur le Premier secrétaire, mes salutations très fraternelles ».
Paul Magnette

….Et de l’Institut national démocratique

Je vous écris au nom de l’Institut national démocratique (NDI) et au nom  de la directrice de son conseil d’administration, Madame Madeleine Albright, pour exprimer nos condoléances à la famille, aux amis et aux associés politiques de l’ancien Premier ministre M. AbderrahmaneEl Youssoufi.
M. El Youssoufi était un vrai démocrate, admiré dans le monde entier en tant que patriote et réformateur démocratique marocain. M. El Youssoufi et son parti, l’Union socialiste des forces populaires (USFP), étaient partenaires du NDI dans le développement démocratique à travers multiples actions notamment les visites d’échange parrainées par le Maroc de plusieurs militantes et militants d’autres partis des pays arabes ainsi que la participation à des manifestations et rassemblements internationaux comme le Forum des démocraties émergentes au Yémen en 1998 et le Congrès des démocrates du monde islamique à Istanbul en 2003.
Dans un échange mémorable, M. El Youssoufi et ses associés de l’USFP ont pu convaincre le Parti socialiste yéménite de la valeur de la participation politique en tant que force d’opposition et l’ont convaincu de participer aux élections après de nombreuses années de boycott.
Le Maroc et le monde entier ont perdu un homme intègre, doté de valeurs démocratiques.
Nous déplorons sa mort, mais célébrons sa vie et ses réalisations.
 Leslie Campbell

Partager cet article