Mohamed Benabdelkader : Le secteur de la justice est caractérisé par de grands chantiers de réforme

Mohamed Benabdelkader : Le secteur de la justice est caractérisé par de grands chantiers de réforme

Appel à la mise en place de plans d’action novateurs destinés à promouvoir la Fondation Mohammadia des œuvres sociales des magistrats

Le Ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, a appelé le conseil de surveillance et de contrôle de la Fondation Mohammadia des œuvres sociales des magistrats et fonctionnaires de la justice, à mettre en place des plans d’action novateurs et à développer des idées innovantes afin de promouvoir son rôle et ses prestations, se félicitant des résultats obtenus ces dernières années. S’exprimant à l’ouverture de la session ordinaire du conseil, il a mis l’accent sur l’importance de l’étape que traverse le secteur de la justice au Maroc, caractérisée par de grands chantiers de réforme dans tous les domaines liés au système judiciaire, y compris le domaine social qui jouit d’un intérêt particulier. C’est en effet la responsabilité qui incombe à la Fondation Mohammadia des œuvres sociales en matière d’amélioration des conditions sociales de ses adhérents à travers la mise en œuvre de programmes, projets et initiatives à fort impact social, a-t-il dit. Mohamed Benabdelkader, président du conseil de surveillance et de contrôle de la fondation, a relevé que la tenue de cette session est l’occasion de procéder à une évaluation objective de l’action de l’organisation, des services fournis et de la qualité de la gouvernance dans sa gestion interne, tout en explorant les perspectives de son action. Selon un communiqué conjoint du ministère de la Justice et de la Fondation Mohammadia, le ministre a souligné la détermination de son département à soutenir toutes les initiatives volontaristes destinées à améliorer les prestations aux adhérents et à donner une nouvelle impulsion à son rôle de manière à répondre aux attentes. En outre, il a été procédé au cours de cette réunion à l’approbation du projet de budget de la Fondation pour l’exercice 2020, lequel affecte d’importantes ressources financières à la poursuite et l’amélioration des programmes initiés par l’institution, notamment dans les domaines de la santé, de l’aide au logement et d’autres services sociaux, en plus de l’aménagement et de l’entretien de ses centres d’estivage. Par ailleurs, le projet d’amendement du statut particulier du personnel de la Fondation a été entériné afin de mieux répondre à leurs ambitions, sur les plans financier et administratif dans le sens d’une plus grande motivation pour contribuer au développement de cet organisme. Il s’agit entre autres de leur ouvrir la voie pour bénéficier de facilités lors de la souscription à un crédit immobilier, de modifier certaines conditions liées à la participation de leurs enfants aux colonies de vacances. Le Conseil a également recommandé la mise sur pied d’une commission chargée d’élaborer des propositions portant sur l’assistance médicale et d’examiner les moyens d’améliorer la situation des fonctionnaires et leurs enfants en situation de handicap.

 

Libé

Partager cet article