Le président de la Chambre des représentants confirme la qualité et la profondeur des relations maroco-chiliennes

Le président de la Chambre des représentants confirme la qualité et la profondeur des relations maroco-chiliennes

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a eu mardi au siège du Parlement, des entretiens avec Fidel Espinoza, président du Parlement chilien en visite de travail et d’amitié au Maroc à la tête d’une importante délégation dont Roberto Leon, membre du Parlement chilien.
Au cours de cette entrevue, Habib El Malki a loué la qualité et la profondeur des relations maroco-chiliennes, rappelant à cet égard la visite réussie effectuée au Chili en 2004 par S.M le Roi Mohammed VI. Cette visite avait constitué un tournant dans les relations bilatérales.
A cette occasion, le président de la Chambre des représentants a exprimé sa reconnaissance à l’égard de l’initiative historique prise par les deux Chambres du Parlement chilien, à savoir le vote en faveur de la proposition d’autonomie des provinces du Sud présentée par le Maroc, en tant que solution juste et réaliste à ce conflit artificiel.
Et de réitérer que ce vote constitue une référence en Amérique latine et aux Caraïbes et permettra à d’autres Parlements de saisir la nature artificielle de ce conflit. Il a, par ailleurs, ajouté que la signature de l’accord- cadre entre les deux Parlements atteste de la solidité des relations entre les deux institutions respectives, tout en indiquant que la visite du président du Parlement chilien est à même d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération et de contribuer à la consolidation des relations maroco- chiliennes en général.
Sur un autre plan, Habib El Malki a fait savoir que le Parlement marocain prépare le Forum parlementaire Afrique-Amérique latine et Caraïbes qui constituera un espace en vue de renforcer les relations parlementaires de ces pays, de favoriser le dialogue Sud-Sud et de consolider le processus d’intégration économique entre les deux continents. Il a, en outre, expliqué que tous les indicateurs économiques, démographiques et démocratiques prouvent que les pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes joueront sans conteste un rôle essentiel dans les prochaines années quant à l’avenir du monde.
Pour sa part, l e président de la Chambre du Parlement du Chili a exprimé la reconnaissance à S.M le Roi Mohammed VI et au peuple marocain, tout en faisant part de la volonté de son pays à œuvrer au renforcement des relations d’amitié entre les deux pays, et ce aux niveaux politique, économique, commercial, culturel et sportif. Et de poursuivre que le Chili considère le Maroc comme étant une porte d’entrée économique en Afrique.
Concernant la question du Sahara marocain, Fidel Espinoza a soutenu que le peuple chilien et ses représentants au Parlement conçoivent parfaitement la portée de la proposition marocaine d’autonomie dans les provinces du Sud du Royaume, ce qui a amené le Parlement chilien à voter récemment une motion appelant à soutenir la position marocaine.
Fidel Espinoza a confirmé que la recommandation concernant le soutien de la proposition marocaine au sujet du Sahara marocain bénéficie de l’appui des différents groupes politiques et témoigne de l’évolution remarquable des relations entre les deux pays. Comme il a exprimé son soutien à l’initiative du Parlement marocain visant la création du Forum parlementaire Afrique- Amérique latine et Caraïbes.
Il a également saisi cette occasion pour adresser une invitation au président de la Chambre des représentants à effectuer une visite de travail au Chili en vue d’examiner voies et moyens susceptibles de donner un nouvel élan aux relations bilatérales, sans oublier de saluer l’action sérieuse de la diplomatie des deux pays à même de renforcer la coopération entre le Maroc et le Chili.

H.T

Partager cet article