Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône se veut un appel à des relations maroco-algériennes basées sur la sagesse et les intérêts communs, a indiqué le directeur de publication du quotidien « Al Ittihad Al Ichtiraki », Abdelhamid Jmahri.

M. Jmahri, qui était l’invité dimanche du journal télévisé de midi de la chaîne TV 2M, a précisé que SM le Roi a souligné, dans son discours, que plusieurs conditions ont changé dans la région maghrébine et méditerranéenne, ainsi que les enjeux qui prévalaient pendant la période de fermeture des frontières entre les deux pays.

A cet égard, il a relevé que le Souverain a rappelé les récits maghrébins communs et positifs comme il a déconstruit les mythes qui alimentent le discours du repli, de la crise et de la confrontation, lequel est fondé sur les « contrevérités ».

Selon le directeur de publication du quotidien « Al Ittihad Al Ichtiraki », SM le Roi a également apporté des propositions concernant notamment la coordination sécuritaire autour des questions liées aux problèmes d’immigration, de trafic de drogue et de traite des êtres humains.

Mettant en garde contre ceux qui manipulent les « stratégies du conflit » et veulent que les pays s’enlisent dans une logique de confrontation, M. Jmahri a fait remarquer que la proposition de SM le Roi confirme la possibilité de « réussir ensemble dans l’émergence d’un nouvel espace maghrébin ».

Evoquant la pandémie du nouveau coronavirus, l’intervenant a indiqué que le Maroc partage avec les pays du monde les répercussions de la crise sanitaire, mais se démarque par la gestion réussie de cette pandémie.

La riposte marocaine se distingue par son aspect anticipatif qui prend au sérieux la crise sanitaire, grâce à la sagesse Royale, a-t-il dit, relevant que le Maroc a été à l’avant-garde en matière de prise des mesures sanitaires nécessaires. Sans la grande mobilisation annoncée par le Souverain, ces succès n’auraient pas vu le jour, a-t-il estimé.

S’agissant de la campagne de vaccination, M. Jmahri a signalé que le Souverain a évoqué une bataille de vaccins entre les capitales mondiales, les continents et les centres de décision sanitaire internationale, notant que la success story marocaine démontre que le Royaume est un acteur essentiel qui a su transformer ce défi en opportunité pour donner la pleine mesure de ses énergies.

Selon lui, le Maroc se dirige désormais vers l’immunité collective à même de permettre un retour proche à la normale.

Par ailleurs, M. Jmahri a abordé le nouveau modèle de développement, un projet « éminemment marocain” auquel ont participé toutes les forces vives du Royaume.

Ce projet se base sur deux éléments essentiels: le mécanisme de suivi et le Pacte national pour le développement que SM le Roi veut qu’il soit un cadre de référence dont les priorités font l’unanimité de toutes les composantes de la Nation.

Le Maroc dispose d’une feuille de route “opérationnelle et exécutable”, a relevé M. Jmahri, mettant en avant la clarté des grandes lignes et des objectifs de ce plan.

 

Libé

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique