Atelier sur les lois encadrant le travail parlementaire organisé par le Groupe socialiste

Dans le cadre des préparatifs pour la rentrée parlementaire, qui coïncide avec les débats sur le PLF 2022, le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a organisé dimanche dernier au siège de la Chambre un atelier sur les lois encadrant le travail parlementaire et la procédure de la législation financière. Au début de cet atelier, Abderrahim Chahid, président du Groupe socialiste, a souligné dans son allocution que cette réunion revêt une importance primordiale, car elle constitue une occasion propice pour s’enquérir des bases organisationnelle, juridique et constitutionnelle du travail parlementaire, et ce en vue d’accomplir les tâches qui incombent au Groupe socialiste à la Chambre des représentants en tant que groupe parlementaire d’opposition. Dans ce sens, le président du Groupe socialiste a ajouté que l’importance de cet atelier réside dans le fait qu’il permet de comprendre les mécanismes de contrôle et de législation parlementaires, en plus de préparer l’examen et le vote du PLF 2022, ainsi que l’organisation d’un atelier sur le fonctionnement interne du Groupe socialiste à la Chambre des représentants. En outre, Abderrahim Chahid a estimé que la formation en général, qu’elle soit politique, juridique ou administrative, joue un rôle majeur car elle aide les parlementaires à exercer pleinement leurs fonctions parlementaires. Au cours de cette journée d’étude, et après avoir écouté des exposés relatifs à l’institution législative, ses fonctions et ses prérogatives, les députés du Groupe socialiste ont examiné et analysé un certain nombre de prérogatives légales et constitutionnelles de l’institution législative, notamment la longue et riche expérience parlementaire du Groupe socialiste à la Chambre des représentants en vue de s’en inspirer. La discussion des exposés a constitué également l’occasion pour les parlementaires socialistes d’échanger les expériences et leur expertise en matière de travail parlementaire lors des précédentes législatures. Par ailleurs, les parlementaires du Groupe socialiste ont souligné à l’unanimité que les choix et les orientations de l’USFP fixés dans les documents du parti et son programme électoral, ainsi que les expériences du Groupe socialiste qu’il soit dans l’opposition ou dans la majorité, seront les bases de toutes ses initiatives visant à défendre l’intérêt public et à servir les citoyens et les causes de la nation. Les débats entre les parlementaires de l’USFP ont également porté sur le nouveau positionnement du Groupe dans l’échiquier parlementaire, tout en soulignant que le Groupe socialiste exercera une opposition forte à la Chambre des représentants. Il convient de rappeler que trois exposés ont été présentés lors de cet atelier. Le premier, par Hatem Ayouzi, chercheur en droit constitutionnel et sciences politiques, a porté sur les lois encadrant le travail parlementaire, les commissions parlementaires permanentes et la procédure législative. Le deuxième exposé, présenté par l’ex-député socialiste Said Baaziz, a concerné les fonctions de contrôle parlementaire (les questions orales et écrites, les séances mensuelles des questions de politique générale, les missions d’information et l’évaluation des politiques publiques). De son côté, Zouheir El Houriga, conseiller du Groupe socialiste, a présenté un exposé surla procédure de la législation financière.

 

H. T

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Driss Lachguar – Notre opposition est une opposition franche, responsable et institutionnelle

Conférence-débat virtuelle sur le climat Organisée par le parti travailliste britannique, avec la participation de l’USFP

Réunion de la Commission préparatoire du XIe Congrès national du parti

Ahmed El Aked représentant l’USFP au colloque du Parti communiste chinois et des partis de gauche arabes