Les leaders des partis politiques louent la sagesse avec laquelle S.M le Roi a géré le dossier d’El Guerguarate

C’ est la sérénité, la sécurité et la paix qui règnent au niveau du passage frontalier d’El Guerguarat entre le Maroc et la Mauritanie, après l’opération non-offensive et réussie des Forces Armées Royales, le 13 novembre et grâce à laquelle les FAR ont balayé une fois pour toutes les miliciens du Polisario et rétabli l’ordre dans cette zone frontalière vitale, non pas seulement pour le Maroc et la Mauritanie, mais aussi pour tous les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Contrairement à la propagande haineuse des séparatistes et du régime algérien prétendant que dans cette zone règnent le chaos et l’insécurité et que les miliciens du Polisario mènent des combats chimériques contre les forces marocaines, les dirigeants des partis politiques représentés au Parlement, dont le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, ont tenu par leur visite à El Guerguarat vendredi dernier à transmettre à l’opinion publique et à la communauté internationale un message politique selon lequel la zone frontalière entre le Maroc et la Mauritanie est sécurisée et entre de bonnes mains.

https://www.facebook.com/DrissLachguar/videos/195846435423180

«Je ne peux pas décrire ce que j’ai ressenti quand j’ai foulé cette zone », a souligné le Premier secrétaire de l’USFP dans des déclarations à la presse lors de cette visite, ajoutant que « les agents de l’Algérie ont tenté d’en faire une zone où règnent le chaos et l’insécurité », mais grâce aux efforts consentis par le Maroc, la sécurité est revenue à cette zone importante. «Nous avons marché dans cette zone jusqu’à la frontière avec la Mauritanie. Tout est calme ici », a affirmé le dirigeant socialiste, tout en soulignant que le Polisario et ses commanditaires algériens entendaient par leur manœuvre à El Guerguarat de s’installer définitivement dans cette zone et, partant, séparer le Maroc et sa profondeur africaine. Et Driss Lachguar de mettre en exergue: «L’objectif du Maroc est de défendre les libertés fondamentales, à savoir la liberté de circulation des personnes et celle des biens. Cela a trouvé un écho positif chez l’opinion publique internationale. Le rôle joué par le Maroc pour instaurer la sécurité, la stabilité et la paix procure une immense et légitime fierté malgré les manœuvres des adversaires du Royaume pour montrer le contraire au monde ».

A leur arrivée sur les lieux vendredi 27 novembre, les leaders des partis politiques ont salué la sagesse et la détermination avec lesquelles S.M le Roi Mohammed VI a géré le dossier d’El Guerguarat sur tous les plans, à travers ses initiatives politiques et ses contacts intenses au niveau international pour rétablir la situation dans le strict respect de la légalité internationale. Dans un communiqué conjoint, les leaders de ces formations politiques se sont félicités de l’opération pacifique et professionnelle menée par les Forces Armées Royales sur Hautes instructions de S.M le Roi, chef suprême et chef d’état major général des FAR, ayant permis le rétablissement de la circulation des biens et des personnes entre le Maroc et la Mauritanie en particulier, et entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne en général.

. Ces partis ont aussi réitéré lors de cette visite leur mobilisation constante derrière le Souverain pour faire face à toutes les manœuvres des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume, qui constituent une menace grave pour la paix et la stabilité de la région confrontée aux dangers du terrorisme, de l’émigration clandestine, de la traite des êtres humains, du trafic de drogue et des armes et du crime organisé. Les huit partis politiques nationaux ont aussi salué les positions de la communauté internationale et des pays frères et amis en soutien à la première cause nationale et à la proposition sérieuse et crédible d’autonomie présentée par le Maroc, en vue de mettre fin à ce différend artificiel. Ces formations politiques ont, par ailleurs, exprimé leur satisfaction pour le processus de développement dans les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, l’évolution constatée dans la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par S.M le Roi et l’intérêt particulier accordé par le Souverain au chantier de la régionalisation avancée dans ces régions, en vue de les doter des ressources humaines et financières nécessaires. Les leaders desdites formations ont relevé que leur visite au point de passage d’El Guerguarat s’inscrit dans le cadre du suivi des développements de cette question, suite aux provocations successives des milices du Polisario depuis des années, et en particulier depuis le 21 octobre dernier, au niveau de ce passage vital sur les plans régional et international, dans une tentative désespérée de bloquer le trafic en violation des accords internationaux et des résolutions de l’ONU, et à l’intervention pacifique, réussie, sage et réfléchie menée par les FAR afin de sécuriser ce passage et rétablir le mouvement naturel des biens et des personnes.

Cette visite reflète la volonté de ces formations politiques, qui comprennent en plus de l’USFP, le Parti de la justice et du développement, le Parti de l’authenticité et de la modernité, le Parti de l’Istiqlal, le Rassemblement national des indépendants, le Mouvement populaire, l’Union constitutionnelle et le Parti du progrès et du socialisme, de réitérer leurs positions nationales en faveur de cette opération en temps opportun, et les réactions diplomatiques et politiques qui l’ont suivie. Cette visite au poste-frontière El Guerguarat a permis aux leaders des huit partis politiques de constater de visu le flux normal de la circulation via ce passage et le rétablissement du trafic civil et commercial entre le Maroc et la Mauritanie.

Mourad Tabet / Ahmadou El-Katab

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique