Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a eu un entretien avec la ministre britannique chargée des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom. Cette visite de travail  en Angleterre de deux jours, à l’invitation du président de la Chambre des Communes, John Bercow, s’inscrit dans le cadre du partenariat avec la Westminster Foundation for Democracy (WFD).
Lors de cet entretien, Andrea Leadsom a souligné qu’elle est au fait des efforts  consentis par le Maroc  qui a connu une évolution en matière de pratique parlementaire sur les plans constitutionnel, juridique et pratique.
Et d’ajouter que le retrait du Royaume-Uni du Brexit pose plusieurs défis et difficultés  au niveau législatif et  juridique et que Londres sollicite le soutien de ses pays amis et partenaires dont le Maroc, tout en exprimant son souhait de renforcer davantage leur coopération bilatérale et l’échange de visites pour servir leurs intérêts communs.
Pour sa part, Habib El Malki a  tenu à saluer les efforts  déployés par la ministre britannique pour l’amélioration de l’action parlementaire au Royaume-Uni et a mis en relief la nature de l’action de l’institution parlementaire marocaine  qui a connu une évolution notable au niveau des attributions et de l’exercice.
C’était aussi l’occasion pour Habib El Malki d’évoquer les points communs entre les Parlements des deux Royaumes tant au niveau des missions du président que celles du ministère chargé des Relations avec le Parlement.
M. El Malki a, en outre, réitéré l’engagement du Parlement marocain à renforcer le partenariat avec la Grande-Bretagne en vue de servir les intérêts communs et appelé à la nécessité d’échanger les expériences entre les deux institutions législatives.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Jawad Chafik : Le Congrès est seul habilité à décider de la ligne, de l’ organisation et du leader du parti

Mohamed Ben Abdelkader : L’USFP déterminé à aller de l’ avant en assumant encore et toujours son identité moderniste

Khadouj Slassi : Au cours de ses 100 premiers jours d’activité, le gouvernement a pris des décisions unilatérales et inattendues qui ont ébranlé la confiance des citoyens

A travers tout le pays, les Ittihadis préparent sereinement leur 11ème Congrès