Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a adressé depuis la province d’Errachidia (région de Draa-Tafilalet) d’importants messages concernant les derniers développements des relations avec les pays voisins.

Il a déclaré que, de par son hostilité envers le Maroc, l’Algérie complique davantage la situation dans la région du Sahel et du Sahara, la plongeant ainsi dans l’incertitude et la confusion, et entravant toutes les solutions à même de lui permettre de relever les défis majeurs auxquels elle fait face.

Il a souligné l’importance du projet ittihadi pour faire avancer toutes les régions du Royaume, en particulier la région de Draâ-Tafilalet, qui a besoin d’un changement dans tous les secteurs, au premier rang desquels les secteurs de la santé et de l’éducation, tout en appelant les Marocains à opter pour le changement afin de pouvoir faire face à tous les défis sous la sage direction de S.M le Roi Mohammed VI.

Après Errachidia, la délégation ittiahdie a été accueillie par Mohamed Belhassan, candidat de l’USFP à Erfoud, en présence d’un grand nombre de nouveaux adhérents ittihadis, y compris des conseillers, des présidents de communes, des organisations professionnelles, des cadres féminins et des jeunes.

Il convient de rappeler que Driss Lachguar était accompagné lors de cette tournée dans la province d’Errachidia des deux membres du Bureau politique, Fatiha Seddas et Badiaa Radi, du coordonateur régional du parti dans la région de DraâTafilalet, Moulay El Mehdi El Aloudi, du président du conseil provincial de Zagoura, Abderrahim Chahdi et du parlementaire de l’USFP, Hamid Noughou.

M.T

 

Libé

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Driss Lachguar – Notre opposition est une opposition franche, responsable et institutionnelle

Conférence-débat virtuelle sur le climat Organisée par le parti travailliste britannique, avec la participation de l’USFP

Réunion de la Commission préparatoire du XIe Congrès national du parti

Ahmed El Aked représentant l’USFP au colloque du Parti communiste chinois et des partis de gauche arabes