Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a interpellé le gouvernement à propos des difficultés et des obstacles auxquels sont confrontées les entreprises de transports routiers internationaux dans l’exercice de leur métier.

Lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants tenue le 27 décembre, le Groupe socialiste a souligné, dans une question adressée au ministre des Transports et de la Logistique, que les entreprises marocaines œuvrant dans le domaine du transport routier international de marchandises font face à un certain nombre de contraintes et de problèmes dont principalement le refus des services consulaires espagnols et français d’accorder des visas aux transporteurs professionnels marocains.
D’après le Groupe socialiste, ces problèmes et difficultés contraignent les entreprises marocaines à manquer à leurs obligations envers leurs clients, ce qui leur cause des pertes matérielles et les pousse à la faillite et, par ricochet, au licenciement de leurs salariés.
Le Groupe parlementaire de l’USFP a également tiré la sonnette d’alarme, car ces difficultés entravent les activités commerciales de ces entreprises et ont, par conséquent, des effets désastreux sur les exportations marocaines en particulier et sur l’économie nationale en général.
Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, s’est montré optimiste quant au règlement des difficultés et des entraves rencontrées par lesdites entreprises. «S’agissant des visas, nous avons reçu des signes positifs de la part de l’ambassade de France au Maroc, qui permettront l’élaboration de solutions concrètes pour mettre fin à cette problématique », a-t-il affirmé. Et d’ajouter: «Les autorités marocaines ont eu des échanges de haut niveau dans ce sens avec les représentants diplomatiques de la France au Maroc ».

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Jawad Chafik : Le Congrès est seul habilité à décider de la ligne, de l’ organisation et du leader du parti

Mohamed Ben Abdelkader : L’USFP déterminé à aller de l’ avant en assumant encore et toujours son identité moderniste

Khadouj Slassi : Au cours de ses 100 premiers jours d’activité, le gouvernement a pris des décisions unilatérales et inattendues qui ont ébranlé la confiance des citoyens

A travers tout le pays, les Ittihadis préparent sereinement leur 11ème Congrès