Nourredine Ait Lhaj de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a été élu, lundi, président du conseil communal d’El Kelaâ des Sraghna. M. Ait Lhaj a obtenu 25 voix sur un total de 31 que compte le conseil communal d’El Kelaâ des Sraghna et ce, lors d’une réunion marquée également par l’élection de la liste des 06 vice-présidents par 21 voix, en plus du secrétaire du conseil et de son adjoint. L’USFP et le Parti de l’Istiqlal (PI) sont arrivés en tête des élections communales au niveau du Conseil communal d’El Kelaâ des Sraghna, avec 05 sièges chacun, suivis du Parti authenticité et modernité (PAM), le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Mouvement démocratique et social (MDS) avec 03 sièges chacun. L’Union constitutionnelle (UC) et le Parti de la justice et du développement (PJD) ont remporté 02 sièges chacun, alors que le Parti du progrès et du Socialisme (PPS) et la Coalition de la Fédération de Gauche, le Parti socialiste unifié (PSU) et le Mouvement populaire (MP) ont remporté un siège chacun. Quant aux sièges remportés par les sans appartenance politique au niveau de cette instance élue, le nombre s’élève à quatre. Par ailleurs, Soulaimane Azouagh, de l’USFP, a été élu, lundi, président du conseil communal de Nador. M. Azouagh a obtenu les voix de 21 membres sur les 39 que compte le conseil, contre 16 voix pour son rival Rafik Majait, du Parti authenticité et modernité (PAM), lors de la session de vote marquée par le désistement du candidat du Rassemblement national des indépendants (RNI). Un membre du conseil s’est abstenu de voter et un autre s’est absenté de cette session, tenue en présence des représentants des autorités locales et qui a connu aussi l’élection des 7 vice-présidents ainsi que du secrétaire du conseil et de son adjoint. La majorité qui dirige désormais le conseil communal de Nador est formée d’une alliance de plusieurs partis, à savoir l’USFP, le Parti du progrès et du socialisme (PPS), le Mouvement populaire (MP), le Parti de la justice et du développement (PJD), le Mouvement social et démocratique (MDS) et le Parti de la renaissance et de la vertu (PRV), en plus du mouvement sans appartenance politique «Wah Nzemma». Dans une déclaration à la MAP après son élection, M. Azouagh a exprimé sa détermination de travailler aussi bien avec la majorité qu’avec l’opposition pour servir les intérêts de la ville de Nador, en vue d’accompagner les grands chantiers lancés dans cette ville et leurs assurer les infrastructures et les ressources humaines nécessaires.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Driss Lachguar – Notre opposition est une opposition franche, responsable et institutionnelle

Conférence-débat virtuelle sur le climat Organisée par le parti travailliste britannique, avec la participation de l’USFP

Réunion de la Commission préparatoire du XIe Congrès national du parti

Ahmed El Aked représentant l’USFP au colloque du Parti communiste chinois et des partis de gauche arabes