L’aboutissement du chantier de la régionalisation est tributaire de la mise en œuvre des règles de la déconcentration administrative, a souligné, vendredi à Laâyoune, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader.
S’exprimant à l’ouverture du 1er Forum national des fonctionnaires des collectivités locales, organisé par l’Association nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales sous le thème ‘’La fonction communale, l’état des lieux et les perspectives’’, il a relevé que cette déconcentration administrative consiste, en premier lieu, en un transfert des pouvoirs et des attributions du centre vers les régions.
Ce transfert des pouvoirs implique la répartition des attributions et des moyens entre les services centraux et les services extérieurs décentralisés pour que ces services deviennent des partenaires essentiels des collectivités territoriales, a-t-il soutenu.
Il a relevé, dans ce sens, que la régionalisation élargie, adossée à une déconcentration administrative, constitue un mécanisme démocratique à même de permettre aux populations de gérer leurs propres affaires et de contribuer de manière efficace au développement local.
Mohamed  Ben Abdelkader a souligné l’importance de cette rencontre tenue à Laâyoune, d’autant plus qu’elle intervient au lendemain du Forum national de la haute fonction publique dont la séance inaugurale a été marquée par le message Royal adressé aux participants.
En marge de cette rencontre, une convention de partenariat a été signée entre le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique et l’Association nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales.
Libé

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Mission accomplie de la Commission préparatoire tant au niveau politique, organisationnel que logistique

Session du Conseil national de l’USFP

Jawad Chafik : Le Congrès est seul habilité à décider de la ligne, de l’ organisation et du leader du parti

Mohamed Ben Abdelkader : L’USFP déterminé à aller de l’ avant en assumant encore et toujours son identité moderniste