Ouafa Hajji a été réélue dimanche 26 février à l’unanimité présidente de l’Internationale socialiste des femmes lors du 21ème congrès de l’organisation réuni à Carthagène des Indes en Colombie.
Elle devient ainsi également vice-présidente de l’Internationale socialiste pour un nouveau mandat. Le congrès, qui se tient sous le thème ”Les inégalités de genre – mieux comprendre les nouveaux défis et mettre fin aux inégalités à l’horizon 2030″, a également élu le nouveau Comité exécutif de l’ISF composé de dirigeantes et leaders socialistes des quatre continents.
Devant le bilan extrêmement positif de la présidente Ouafa Hajji, les organisations membres ont décidé de ne pas présenter de candidate et préféré réitérer leur confiance en la présidente sortante. Une nouvelle victoire pour le Maroc qui s’affirme plus que jamais dans les espaces internationaux.
Ouafa Hajji consolide ainsi le leadership marocain dans l’une des plus anciennes et dynamiques organisations internationales.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Jawad Chafik : Le Congrès est seul habilité à décider de la ligne, de l’ organisation et du leader du parti

Mohamed Ben Abdelkader : L’USFP déterminé à aller de l’ avant en assumant encore et toujours son identité moderniste

Khadouj Slassi : Au cours de ses 100 premiers jours d’activité, le gouvernement a pris des décisions unilatérales et inattendues qui ont ébranlé la confiance des citoyens

A travers tout le pays, les Ittihadis préparent sereinement leur 11ème Congrès