Les travaux de la 109ème session du Conseil exécutif de l’Organisation arabe pour le développement administratif (OADA) se sont tenus, mercredi au Caire, au niveau des ministres avec la participation du Maroc. 
Le Maroc a été représenté à ce conclave par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader. 
La réunion a examiné notamment la mise en oeuvre des décisions des précédents conseils, le rapport sur les activités de l’Organisation au titre de l’année 2019, le rapport de l’instance de contrôle financier et administratif des actions de l’OADA en 2018 et la question des engagements financiers des pays membres envers l’Organisation. 
Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation aux travaux, Mohamed Benabdelkader a affirmé que la réforme de l’administration publique au Maroc connaît un rythme progressif en termes de projets, de décrets et de lois. 
A ce propos, il a fait état de l’achèvement de l’élaboration des projets de lois qui seront soumis prochainement au Conseil de gouvernement pour adoption. Et d’ajouter qu’il y a une forte volonté, conformément aux orientations claires de S.M le Roi Mohammed VI, pour la réforme de l’administration marocaine afin qu’elle réponde aux aspirations des citoyens et aux besoins du développement du Royaume, notant que l’expérience du Maroc en la matière est hautement saluée par les pays arabes. 
Le Maroc en tant que membre du Conseil exécutif de l’OADA joue un rôle clé dans la mise en œuvre des engagements de cette organisation relevant de la Ligue des États arabes, a-t-il souligné, ajoutant que l’OADA est l’un des organes les plus actifs vu la régularité de ses réunions et des conférences thématiques organisées dans des domaines de la gouvernance publique, les ressources humaines de l’Etat et de l’administration moderne.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Jawad Chafik : Le Congrès est seul habilité à décider de la ligne, de l’ organisation et du leader du parti

Mohamed Ben Abdelkader : L’USFP déterminé à aller de l’ avant en assumant encore et toujours son identité moderniste

Khadouj Slassi : Au cours de ses 100 premiers jours d’activité, le gouvernement a pris des décisions unilatérales et inattendues qui ont ébranlé la confiance des citoyens

A travers tout le pays, les Ittihadis préparent sereinement leur 11ème Congrès