Le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique est, par ailleurs, intervenu en ouverture d’une conférence organisée mardi à Rabat sur le thème «Pratique journalistique et droit d’accès à l’information».  Dans son allocution en l’occasion, il a indiqué que l’entrée en vigueur de la loi 31.13 vient confirmer l’adhésion du Maroc à un processus de transparence qui est l’un des piliers de la bonne gouvernance ancrée par la Constitution du Royaume.  Le fait de garantir l’accès à l’information participe à la réalisation de valeurs importantes comme la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, la transparence et la participation des citoyens et de la société civile à la gestion de la chose publique, a-t-il dit. Il a également fait référence à la création de la «Commission du droit d’accès aux informations» qui constitue une garantie institutionnelle et juridique pour la bonne pratique de ce droit et pour le suivi des différentes instances concernées par l’exécution de cette loi.  Les lois régissant l’accès à l’information jouent un rôle important dans le développement du métier de journaliste, notamment dans le journalisme d’investigation puisqu’elles mettent à la disposition des journalistes des documents dont la publication et l’analyse participent à la sensibilisation et à la prise de conscience des récepteurs, a-t-il relevé.

Pratique journalistique et droit d’accès à l’information

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique