Dans leurs déclarations accordées à la première chaine nationale, les députés USFP Hanane Rihabe et Mohamed Elmellahi sont revenus sur le discours royal devant le parlement avec ses deux chambres, et notamment sur la nécessaire réforme de l’administration.

Hanane Rihabe a insisté sur la réforme des services administratifs comme moyen du développement du Maroc et de le hisser au rang des pays développés.

De son côté Mohamed Elmellahi a rappelé la nécessaire mise en oeuvre de la régionalisation avancée. En effet, malgré l’existence de ce principe constitutionnel, la réalité au Maroc est une grande concentration administrative.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique