Dans leurs déclarations accordées à la première chaine nationale, les députés USFP Hanane Rihabe et Mohamed Elmellahi sont revenus sur le discours royal devant le parlement avec ses deux chambres, et notamment sur la nécessaire réforme de l’administration.

Hanane Rihabe a insisté sur la réforme des services administratifs comme moyen du développement du Maroc et de le hisser au rang des pays développés.

De son côté Mohamed Elmellahi a rappelé la nécessaire mise en oeuvre de la régionalisation avancée. En effet, malgré l’existence de ce principe constitutionnel, la réalité au Maroc est une grande concentration administrative.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Vidéo – Les enjeux du 11e Congrès national de l’USFP, selon Mehdi Mezouari

La grande famille ittihadie est de ce fait déterminée à faire de ce 11ème Congrès une réussite et une occasion de débat profond, serein et responsable

C’est à la famille ittihadie de choisir qui elle veut à la tête du Parti

Le Groupe socialiste interpelle plusieurs ministres