Kiosque360. Des députés de la majorité et de l’opposition ont interpellé le ministre de l’Economie et des finances pour dénoncer le détournement de l’aide réservée aux familles démunies. Les parlementaires accusent des personnes aisées d’avoir accaparé les cartes Ramed, aux dépens des plus pauvres.

https://fr.le360.ma/

Des personnes aisées auraient bénéficié de l’aide de 800 dirhams réservée aux familles démunies. Un scandale dénoncé par des parlementaires de la majorité et de l’opposition qui appellent à l’ouverture d’une enquête pour déterminer les canaux susceptibles d’avoir facilité la distribution de cartes Ramed à des gens qui n’y ont pas droit. Lundi, le député socialiste (USFP) Saïd Baaziz a ainsi attiré l’attention du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, sur les «malversations qui se produisent dans la distribution de l’aide directe», malversations dont il a imputé la responsabilité au gouvernement. De nombreuses familles pauvres et vulnérables auraient donc été privées de cette modeste subvention (800 à 1.200 dirhams), à cause de personnes aisées qui se seraient accaparées des cartes Ramed.

Par Hassan Benadad

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique