Du 25 décembre au 25 janvier prochain

Le ministère délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique a annoncé le lancement de concertations nationales au sein des départements de la Fonction publique, à travers l’organisation d’un sondage d’opinion autour de la révision du système de la Fonction publique, prévu du 25 décembre au 25 janvier prochain.
Le lancement de ces consultations s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la consécration de la culture du dialogue et de la communication, ainsi que la promotion de la participation de l’élément humain dans l’élaboration de projets de réforme visant l’amélioration de la qualité des prestations publiques, la consécration des principes de bonne gouvernance dans la gestion publique, ainsi que la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes.  Cette initiative s’assigne pour objectif de connaître les avis et propositions des fonctionnaires des administrations publiques et des collectivités territoriales concernant la réforme escomptée et de leur permettre de participer positivement et efficacement dans la restructuration de ce système, indique un communiqué du ministère.  Les résultats de ce sondage seront examinés, lors des travaux du Forum national sur « La restructuration du système de la haute fonction publique », prévu vers la fin du mois de février prochain à Rabat, visant à approfondir le débat à ce sujet. Ce forum constituera une occasion pour réfléchir et unifier les visions et les points de vue à propos de ce système, à travers l’établissement d’un état des lieux sur la situation actuelle, l’identification des différents dysfonctionnements et la présentation de propositions pratiques pour y remédier.
Le lien de ce sondage d’opinion (http://www.mmsp.gov.ma/Questionnaire) figure sur le site web institutionnel du ministère, depuis le 25 décembre jusqu’au 25 janvier prochain, conclut-on de même source.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique