Les Groupes socialistes s’abstiennent de voter lors de l’élection des présidents des deux Chambres

Les deux Groupes socialistes des deux Chambres du Parlement se sont abstenus, samedi, de voter lors de l’élection des présidents desdites Chambres.

Cette position s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre effective de la décision du parti de la Rose de se ranger dans  l’opposition. Elle traduit également la volonté de l’USFP de faire face aux trois partis qui ont mis à profit la supériorité numérique pour exercer une certaine domination et élaborer une cartographie des Conseils à leur guise.

Le Premier secrétaire de l’USFP avait déjà tiré la sonnette d’alarme à propos de ce sujet, tout comme il a été clairement mis en avant dans le dernier communiqué du Bureau politique. «La recherche de domination sur les institutions élues de la part de la nouvelle alliance tripartite, qui a marqué les élections des conseils territoriaux et de la Chambre des conseillers exige de nous de défendre le pluralisme en tant qu’acquis politique de l’Etat et de la société marocaine», lit-on dans ledit communiqué.

La position des deux Groupes socialistes traduit formellement ce qui a été souligné dans le communiqué du Bureau politique, et est perçue comme une stricte application des décisions des organes du parti. Il s’agit également d’un message clair adressé à cette alliance tripartite, pour lui faire savoir que l’USFP se dressera toujours contre tout comportement inapproprié ou toute tentative de domination.

Le Parti a, dans ce sens, affirmé qu’il poursuivrait sa défense des institutions constitutionnelles et de leurs rôles. Il a, par conséquent, décidé de s’opposer à toute tentative de décharger l’institution parlementaire de ses tâches en matière de législation, de contrôle et de reddition des comptes, ou encore à toute action visant à l’affaiblir, sous prétexte de la «majorité numérique».

Le Bureau politique a également souligné que dans le cadre de sa responsabilité en tant que parti national, il «considère que le caractère délicat de l’étape exige de lui d’ériger les bases d’une opposition patriote, forte, réaliste, suggestive et participative afin d’accompagner l’étape de transition vers un nouveau modèle de développement sur de bonnes bases».

M.O

 

Libé

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

Driss Lachguar – Notre opposition est une opposition franche, responsable et institutionnelle

Conférence-débat virtuelle sur le climat Organisée par le parti travailliste britannique, avec la participation de l’USFP

Réunion de la Commission préparatoire du XIe Congrès national du parti

Ahmed El Aked représentant l’USFP au colloque du Parti communiste chinois et des partis de gauche arabes