Le ministre de la Justice a souligné, vendredi à Safi, que son département a mis en place une stratégie visant la qualification des professions judiciaires en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. « Cette stratégie vise à faire adhérer les professions judiciaires (avocats, notaires et Adouls) aux efforts nationaux en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ». Il a également tenu à rappeler les différents mécanismes juridiques mis en place par le Maroc et qui traduisent sa forte volonté d’honorer tous ses engagements envers la communauté internationale en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Visitors comments ( 0 )

Laisser un commentaire

Sujets relatifs

إدريس لشكر: التصويت اليوم له طابع خاص وقدسية أكثر تمليه التحديات المطروحة على بلادنا

Élections 2021: que prévoient les partis politiques sur le volet de l’écologie?

Mehdi Mezouari, USFP : «l’instrumentalisation de la religion par les islamistes …c’est plus grave que l’argent»

MAP – L’USFP maintiendra sa position parmi les partis influents sur la scène politique